La sarcopénie chez les personne âgées

0
1057
sarcopénie personnes agées

Devenue un véritable enjeu de santé publique, la sarcopénie touche 15% des personnes âgées de plus de 45 ans. Ce syndrome se caractérise par une fonte de la masse musculaire qui, à terme, entraîne des difficultés dans la réalisation de tâches quotidiennes. Actuellement, les autorités de santé tentent de comprendre cette maladie afin de mieux la prévenir et d’évaluer les risques pour les individus atteints.

Que savons-nous de la sarcopénie ?

Encore méconnue, l’état des connaissances actuelles ne permet pas encore de déterminer les réels mécanismes de la maladie. Néanmoins, ce qui est certain est que l’origine de la sarcopénie provient d’un déséquilibre entre la protéolyse et la protéosynthèse. Aussi appelées « catabolisme protéique » et « synthèse protéique » ceux-ci doivent être équilibrés afin de maintenir la masse musculaire. Or, c’est ce qui fait défaut dans la sarcopénie.

Quelles conséquences pour l’homme ?

En France, on estime à 25% le nombre de personnes atteintes âgées de 70 ans. Cette statistique passe à 40% après 80 ans. Derrière ces statistiques, ce sont de nombreuses personnes qui souffrent d’une :

  • Diminution de la motricité et diminution de la force musculaire : cette conséquence engendre des difficultés dans la réalisation de gestes du quotidien. Se déplacer devient de plus en plus pénible, porter des charges supérieures à 4,5 kg presque impossible, cuisiner est plus coûteux en énergie tout comme le fait de se lever et/ou se baisser… A noter également que le risque de chute augmente nettement avec l’apparition de la maladie.
  • Diminution de la sensibilité à l’insuline : la sarcopénie entraîne une réduction de la sensibilité à l’insuline ce qui a pour conséquence d’augmenter le risque de développer un diabète.

Bien qu’encore peu comprise, la sarcopénie présente un risque grave de perte d’indépendance chez la personne âgée. Il est donc urgent d’informer la population et de l’inciter à maintenir une activité physique régulière ainsi que des apports alimentaires équilibrés afin de prévenir la maladie.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY