Les principes de la sophrologie

0
1209
principe sohprologie

Créée en 1960 par Alfonso Caycedo, médecin neuropsychiatre colombien, la sophrologie est une méthode « psychocorporelle » qui s’inspire de l’hypnose et d’autres techniques orientales telles que le yoga. Elle est aujourd’hui sujette à de nombreuses confusions dues à la diversité des courants existants.
Un peu d’Histoire
Le terme de sophrologie a lui-même été inventé par le Dr Caycedo en 1960 et vient de la contraction de plusieurs mots latins : sos (harmonie), phren (esprit) et logia (étude). Le médecin s’est longuement intéressé à l’hypnose, au yoga ainsi qu’aux différents niveaux de conscience (veille, coma, sommeil…) et à la façon dont on pouvait y accéder.

La sophrologie aujourd’hui

Qu’elle ait une visée spirituelle et/ou thérapeutique, la sophrologie désigne, de manière générale, une technique de relaxation et de développement personnel permettant, via différents types d’exercices, d’accéder à un équilibre mental et corporel. Il s’agit de gérer sa pensée pour par exemple, combattre le stress, se défaire d’une dépendance et plus globalement, être heureux. En atteignant un état de semi-conscience, le sujet est en mesure de se concentrer sur ses propres besoins et son propre corps.
La sophrologie se centre sur quatre principes :

  • La respiration
  • La détente physique et psychique
  • Les visualisations
  • La pensée

Qu’en est-il d’un point de vue pratique ?

Une séance de sophrologie se déroule assis ou allongé. Elle consiste en différents exercices de respiration et visualisation permettant au corps de se relaxer. Il s’agit alors de prendre conscience de son corps, de détendre son esprit et de stimuler l’hémisphère droit du cerveau pour développer plus de créativité. S’en suivent des exercices de concentration, le tout sans contact physique.
La sophrologie peut se pratiquer quotidiennement dans une perspective de développement personnel, de philosophie de vie ou ponctuellement dans une visée davantage thérapeutique, permettant de traiter un mal spécifique.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY