Le moringa, un arbre aux nombreux bienfaits

0
1623
bienfaits-moringa

Encore appelé « acacia blanc » ou « arbre de vie », le moringa (moringaoleifera) est un arbre tropical appartenant à la famille des Moringaceae et originaire du nord de l’Inde. En raison de sa facile adaptation à toutes les saisons, le moringa est également cultivé en Amérique du Sud, en Afrique et aux Caraïbes. Toutefois, ce sont ses nombreuses vertus qui lui confèrent la réputation dont elle jouit depuis plusieurs siècles.

Composition du moringa

Les feuilles de cet arbre sont de véritables mines d’or pour la santé. En effet, elles renferment différents nutriments, tels que :

  • les vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, C et E ;
  • les minéraux (fer, manganèse, potassium, magnésium, calcium, sélénium) ;
  • les acides aminés, les protéines, les huiles oméga (3, 6 et 9), les polyphénols, les stérols végétaux, etc.

Par ailleurs, des gousses aux racines en passant par les feuilles, les fruits et l’écorce, le moringa est bienfaisant. Ainsi, il peut être utilisé comme laxatif, diurétique, antioxydant, anti-inflammatoire, antihypertenseur, antifongique et antibactérien. De même, il soulage en cas de fièvre, d’ulcère, de diabète, d’hypercholestérolémie ou de troubles hépatiques.

Consommation du moringa

À l’exception de l’écorce et des racines par les femmes enceintes, le moringa peut être diversement approprié. Il est conseillé aux personnes malnutries et, en général, à celles qui sont soucieuses de manger sain (sportifs, seniors, adolescents, etc.)

Cuites, les feuilles entrent dans la préparation des mets. Séchées et moulues, elles servent à saupoudrer les soupes, les plats de riz ou de pâtes par exemple. Les fleurs peuvent être consommées sous forme de thé ou de tisane. Quant aux gousses, elles fournissent une huile utilisée dans la fabrication de produits cosmétiques.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY