Divorce : un traumatisme pour les enfants

0
225
divorce

Divorce : un traumatisme pour les enfants

Le divorce est devenu partie intégrante du paysage de notre société actuelle. Un tiers des enfants au collège sont issus d’une famille divorcée. Pourtant, le divorce est une étape douloureuse et reste un traumatisme pour ces enfants.

Quelles répercussions chez les enfants ?

Avec un taux record des mariages qui se terminent en divorce, on se dit que les familles françaises ont l’habitude du divorce. Pourtant, cet acte a une répercussion dévastatrice sur une génération entière. En effet, les enfants sont toujours les premières victimes à subir les conséquences néfastes du divorce et ils se trouvent malgré eux au cœur de ce champ de ruine qui les dépasse totalement.

Les conséquences psychologiques et morales

Face au divorce de ces parents, les enfants voient son monde dévasté et son univers chamboulé. Certains enfants se sentent coupables d’être responsables du divorce de leurs parents. D’autres par contre ressentent de la colère vis-à-vis de leurs parents. Dans les deux cas, le divorce altère leurs sentiments et détruit leurs personnalités.

Les enfants dont les parents sont divorcés ont tendance à changer radicalement de comportement. Certains enfants sont dépressifs, anxieux et décident de s’enfermer sur eux-mêmes (surtout chez les filles). Mais dans la plupart des cas, ils sont plus agressifs et violents et tombent souvent dans la délinquance (surtout les garçons). En effet, ils reprennent parfois l’agressivité de leurs parents. Dans des cas plus graves, ils constituent un danger pour autrui ou pour eux-mêmes (comportement suicidaire) notamment chez les jeunes adolescents.

Peut-on éviter que son enfant soit traumatisé par le divorce ?

Certes, le divorce est toujours source d’angoisse et de traumatisme chez les enfants. Toutefois, ces angoisses et ses inquiétudes peuvent être minimisées, voire évitées si les parents établissent une communication saine, un dialogue constructif avec les enfants en rassurant et en expliquant de manière avenante la raison de ce divorce. Cela évite ainsi tout traumatisme psychologique de l’enfant et il peut appréhender de manière positive le nouveau changement de sa vie de famille.

Comme le précise cette avocate en droit de la famille à Lyon, un divorce peut aussi être réalisé à l’amiable. Ce qui est bénéfique à tous le monde.

 

 

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY