Les dangers des édulcorants

0
436
aspartame

Presque tous les aliments contiennent des édulcorants de synthèse. Les plus courants sont l’aspartame, l’acésulfame K et la saccharine. Cependant, ces additifs alimentaires n’ont aucun intérêt nutritionnel. C’est pourquoi, ils sont dangereux pour la santé.

Les édulcorants peuvent être cancérigènes

Il existe deux types d’édulcorants, la première génération regroupe la saccharine, le cyclamate et l’aspartame. Ce sont des produits très sucrants, mais qui n’apporte aucune calorie. La deuxième génération réunit la sucralose, l’acésulfame-potassium, le neotame et l’alitame. De nombreuses études ont démontré que ses deux catégories d’édulcorants sont neurotoxiques pour l’homme. Afin d’informer le public des évaluations toxicologiques, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ainsi que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publient constamment des rapports en ce qui concerne la monographie cet additif alimentaire. Ils sont donc sous « constante surveillance », à l’échelle internationale que nationale dans chaque pays.

Les effets secondaires de l’aspartame

L’aspartame est un édulcorant artificiel de première génération qui présente des effets secondaires atroces. Ce produit n’est pas un glucide, mais il a un pouvoir sucrant très supérieur à celui du sucre ordinaire. Même s’il est très apprécié par les personnes diabétiques, les chercheurs et médecins ont défini que l’ingestion répétée des édulcorants comme l’aspartame engendre les tumeurs cérébrales, l’épilepsie, le syndrome de fatigue, la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, le retard mental ainsi que les anomalies congénitales, la fibromyalgie sans oublier le diabète. Cette substance est formée de trois éléments chimiques : acide aspartique, le méthanol et la phénylalanine.

L’acide aspartique et la phénylalanine augmentent le niveau de plasma sanguin ce qui engendre des conséquences graves comme : la destruction de la transmission des informations d’un neurone à un autre. Cet additif alimentaire est strictement interdit aux femmes enceintes, aux nourrissons ainsi qu’aux personnes ayant des problèmes de santé chroniques. Le méthanol, par contre, est un poison mortel généralement libéré par l’intestin grêle. Les édulcorants provoquent également un décalage entre les perceptions gustatives, l’appétit et l’apport en calories. Lorsqu’on avale du sucre, le cerveau s’attend à obtenir de l’énergie. Pourtant, avec l’édulcorant – substitut de sucre, sucré, il n’y a pas d’énergie.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY